Bien que passionnés par Nikon, nous ne sommes liés d'aucune manière à la société Nikon Corp.



Souscrire Identification
Home Forums Articles Galeries Members Galleries Master Your Vision Galleries 5Contest Categories 5Winners Galleries 5ANPAT Galleries 5 Les Gagnants Editor's Choice Portfolios Images récentes Chercher Concours Aide News Newsletter Souscrire Renouveler mon adhésion À propos de Retrieve password Nous contacter Concours Vouchers Wiki Apps THE NIKONIAN™ For the press Fundraising Chercher Aide!
Plus5

Revue des accessoires Instructions

WiFi & Eye-Fi : une évolution inéluctable en photographie

User


Keywords: materiel

Introduction:

Les appareils récents nous font de plus en plus rêver, ils sont maintenant équipés (en option le plus souvent) d'un module Wi-Fi permettant de transférer nos images soit sur un site de partage, soit sur un site d'archivage, soit ...directement sur notre PC !!

Ces possibilités font réfléchir et amènent rapidement vers un questionnement fourni, quels sont les avantages et les inconvénients d'un tel système, est-ce vraiment innovant, est-ce vraiment important, quel est le coût lié à un tel système ?

Pour ce qui est d'innovant, il faut admettre que ça l'est effectivement, pour ce qui est de la performance on est souvent loin du compte mais selon l'usage visé cela peut s'avérer intéressant. Attention toutefois plusieurs systèmes cohabitent ! Pour l'importance, certains "métiers" de la photographie l'ont immédiatement adopté.

 

Quel est donc l'intérêt de transmettre des photos immédiatement après la prise de vues ?

La photographie de studio trouve dans ce système un outil incomparable pour identifier les meilleurs clichés d'une série en cours, qu'il s'agisse de mode, de publicité ou bien d'autres sujets encore, Une session de shooting en studio est coûteuse, met en présence une équipe importante au-delà du photographe. C'est dans cette optique précisément que la transmission des images au fur et à mesure de leur prise est importante, cela permet d'intervenir sur le sujet ou modèle, sur l'éclairage, sur un tas d'autres facteurs qu'il est extrêmement important d'analyser pour le photographe en pleine action.

Pour le photographe amateur, voire averti, ce sera sans doute davantage le fait de pouvoir partager ses images rapidement, que ce soit dans une communauté à laquelle il appartient, sur un blog personnel, dans des réseaux sociaux ou autres.

 

Qu'en est-il maintenant des outils pour transmettre des images au fur et à mesure où elles sont captées par l'appareil photo ?

Deux approches existent sans vraiment s'affronter, ce sont les systèmes Wi-Fi propres aux appareils photo (série "WT" pour Nikon) et puis les cartes mémoire SDHC "Eye-Fi" qui ne sont pas attachées à une marque mais qui assurent un service comparable et même souvent supérieur selon les modèles.

Les systèmes qui sont propres aux marques d'appareils photo sont généralement plus coûteux et font souvent partie des accessoires en option, ceux qui sont intégrés dans les cartes mémoire sont plus abordables et ont l'avantage de pouvoir être transportés d'un appareil photo à un autre acceptant le format de la carte, ici une SDHC, ce qui en fait tout l'intérêt !

 

C'est cette dernière formule qui sera traitée dans cet article.

Plusieurs cartes existent qui disposent d'un module Wi-Fi intégré, selon le modèle les capacités de stockage physique se situent entre 4 et 8 Go et les fonctionnalités gèrent ou non le transfert de fichiers raw, ainsi qu'elles apportent ou non les données de géolocalisation. La plus complète est la 8 Go Pro X2.

resources/images/stories/articles/eye-fi_sd_card.jpg

 

Cette carte-mémoire de 8Go est à la fois carte-mémoire et transmetteur Wifi/eye-Fi alimentée par la batterie de l'appareil photo.

Son principe est simple, chaque photo prise (et séquence vidéo) est transmise sur le support que vous avez défini dans la configuration de la carte, dès que vous êtes à portée d'un réseau Wi-Fi (pour autant que votre appareil photo soit allumé) !

Le support que vous avez défini peut être un répertoire de votre ordinateur, un site d'hébergement d'images, etc... Les photos sont transmises également sur le site protégé dont dépend la carte, elles y seront stockées dans votre compte personnel pendant un certain temps (7 jours dans le cas de la carte présentée ici).

Un courriel vous sera même adressé à l'issue de chaque séquence de transfert, question d'être rassuré sur la bonne exécution des transferts.

Vous pourrez aussi visionner vos photos ou vidéos enregistrées sur votre compte dans les 7 derniers jours depuis n'importe quel ordinateur ou tablette, où que vous soyez mais avec une connexion internet. Libre à vous bien entendu de supprimer des images de votre compte avant l'expiration de la durée de stockage.

La carte peut également être configurée pour disposer d'espace libre à tout moment. En effet elle libérera de l'espace pour vous en effaçant automatiquement les images déjà transférées en toute sécurité !

C'est donc une manière astucieuse pour avoir un espace mémoire théoriquement inépuisable lors de vos sessions photos...

Mon appréciation à propos de l'usage d'une carte Eye-Fi était un peu mitigée avant de la tester, bien que ce soit une évolution logique et fort « dans l'air du temps ». A l'issue de mes essais c'est vraiment l'enthousiasme qui m'habite, mais pas dans toutes les situations de prises de vues auxquelles je suis habituellement confronté.

 

Les « plus » d'abord :

  • c'est un outil pratique et relativement performant pour des fichiers jpeg ;

  • transfert des images ou vidéos sur le pc sans intervention manuelle ;

  • organisation automatique par jours et heures des répertoires vers lesquels les photos ont été transférées dans votre ordinateur;

  • transfert sur l'espace de stockage gratuit de « Eye-Fi View » pendant 7 jours ;

  • la mémoire illimitée de la carte par le système de libération automatique d'espace après transfert ;

  • facilité de partages (réseaux sociaux, etc...) ;

  • outil très commode pour visualiser en direct sur grand écran d'ordinateur en cours de session de prises de vues en studio (sélection, corrections d'éclairage, etc...);

  • rapidité de transfert correct pour des fichiers jpeg de taille moyenne ;

  • prix attractif par comparaison aux systèmes natifs des marques d'appareils photo ;

  • une seule carte suffit, donc l'investissement est unique.

 

Les « moins » ensuite :

  • la performance dépend très fort de la qualité du réseau auquel on se connecte ;

  • lenteur extrême du transfert si l'on photographie en raw  ou en jpeg haute résolution ;

  • si vous shootez en raw, vu la taille des fichiers et la lenteur de leur transmission, quasi nécessité d'avoir un appareil photo à 2 logements mémoire, l'un pour la carte qui enregistrera les raw à ne pas transmettre, l'autre (Eye-Fi) pour les jpeg à transférer ;

  • La carte SDHC Eye-Fi est de classe 6, c-à-d pas très rapide en écriture (6 Mo/s) alors que les plus rapides aujourd'hui culminent aux alentours de 45 Mo/s en écriture voire plus encore tout récemment.

 

Caractéristiques techniques de la carte Eye-Fi présentée ici :

    • type SDHC

    • classe 6 (40x soit 6 Mo/s en écriture)

    • Wi-Fi compatible 802.11b/g/n

    • modèle Pro X2

    • 8 Go et 16 Go

 

Utilisation : présentation vidéo ici (en anglais seulement, désolé)

 

Conclusions :

Vous aurez compris que cette carte Eye-Fi, si elle peut être perçue comme un gadget au premier abord, peut aussi constituer un véritable outil de travail pour le professionnel qui par exemple travaille en studio et veut visionner en temps réel et sur un grand écran le résultat de ses éclairages, les poses de son modèle, la qualité et la diversité des plans et angles de prises de vues. Une présélection des images constituant la série qu'il construit se fera déjà en partie au cours de son travail de prises de vues. Ce n'est qu'ensuite que son travail de traitement commencera, mais au départ des images raw correspondantes cette fois.

Pour les autres cas de figure, autres que professionnels, de nombreuses situations se prêtent bien à l'usage d'une telle carte, notamment la sauvegarde automatique des fichiers, la géolocalisation d'images, le partage d'images sur des sites d'hébergement et réseaux sociaux, etc...

On aime ou on n'aime pas, chacun fera son choix.

 

Mise à jour du 23 octobre 2012 :

L'arrivée de nouveaux boîtiers réflex dans la gamme Nikon a fait apparaître quelques soucis de fonctionnement des cartes Eye-Fi Pro.  En effet, dans certains appareils comme par exemple le D4, le D800E et D800, la transmission Wifi peut être quelque peu instable si on se trouve éloigné du routeur vers lequel les données sont envoyées.

La cause en est le logement où l'on insère la carte dans l'appareil photo, ce logement comporte un environnement métallique qui perturbe la force du signal émis.

J'utilise personnellement cette carte Eye-Fi dans mon D800E lors de prises de vues en studio ou à l'extérieur à faible distance du routeur qui équipe mon installation, jusqu'ici cependant je n'ai pas rencontré ce problème.  Un "système D" existe pour ceux qui observeraient néanmoins ce phénomène, il suffit d'utiliser un câble allonge SD, la fiche du câble s'insère dans le logement réservé à la carte SD dans l'appareil photo et l'autre côté du câble reçoit la carte SD. Si ce câble est assez fin et étroit, le volet du compartiment "cartes-mémoire" peut être refermé, dans le cas contraire il peut tout simplement rester ouvert, ce qui n'est toutefois pas très commode !

Le fabricant des cartes Eye-Fi est occupé à concevoir un système qui évitera cet inconvénient dans un proche avenir.

 

 

Pol F. Gillard
pour Nikonians.org/fr
et www.geosolve.be

Mai 2012

mis à jour le 23 octobre 2012

(tous droits réservés)

(1 Vote )

Créé le Mai 24, 2012

Dernière modification le Mars 23, 2015

User User

More articles by POL F. GILLARD

More... More...

3 commentaires

Zita Kemeny (zkemeny) le Juin 7, 2013

Super, merci.

Zita Kemeny (zkemeny) le Mars 5, 2013

Merci Pol .

User le Mai 25, 2012

Merci Pol d'avoir fait le point sur ces nouvelles cartes mémoire dont je ne connaissais pas encore l'existence. Peut-on avoir une idée de prix et existe-t-il des cartes de capacité supérieure à 8 Go ? Merci. Cdlt

G