Souscrire Identification
Home Forums Articles Galeries Members Galleries Master Your Vision Galleries 5Contest Categories 5Winners Galleries 5ANPAT Galleries 5 Les Gagnants Editor's Choice Portefeuilles Images récentes Chercher Concours Aide News Newsletter Souscrire Renouveler mon adhésion À propos de Retrieve password Nous contacter Concours Bons Wiki Apps THE NIKONIAN™ For the press Campagne de financement Chercher Aide!
Plus5

Revue du software Instructions

Nikon Capture et appareils numériques Nikon

Darrell Young (DigitalDarrell)


Keywords: techniques, nikon

Afficher les pages (2 Pages)

J'ai remarqué que ce qui apporte vraiment un plus à mes images, c'est de les convertir dans Nikon Capture (NC). J'ai constaté que les images avaient immédiatement un meilleur aspect lorsque je les convertissais dans NC. Avec la nouvelle version 4.4, la vitesse est également plus performante une fois l'image ouverte.

 

© Digital Darrell

Fleuve de Pigeon – Parc national des Smoky Mountains


 

Voici quelques exemples d'images du parc national des Great Smoky Mountains, retravaillées dans Nikon Capture: Fleuve de Pigeon #1, and Fleuve de Pigeon #2

 

Nikon Capture offre tellement de fonctionnalités de traitement de l'image que je ferai sans doute autant confiance à aucun autre programme. Je peux COMPLETEMENT retravailler la netteté, la saturation des couleurs, la balance des blancs, les aberrations chromatiques, le D-lighting (pour faire ressortir les détails des zones d'ombre) et gérer les vignettes. Selon moi, les fonctionnalités de réglages de la balance des blancs dans NC surpassent tout ce que j'ai pu expérimenter auparavant et étant donné que ces réglages permettent une grande précision (absence de problèmes de cryptage de la balance des blancs), je trouve que mes images ont immédiatement un meilleur aspect.

Sincèrement, je trouve que les nombreuses fonctionnalités offertes par Nikon Capture valent amplement les 100 dollars US que coûte ce programme. Maintenant que j'ai de nouvelles possibilités de réglages pour l'aberration des couleurs (CA) dans Nikon Capture, il est peu probable que j'utilise un autre programme. J'utilise Photoshop APRES avoir créé le TIFF initial 16 bits dans NC. Je sais que les fichiers JPEG créés dans NC sont tout simplement meilleurs que dans d'autres programmes. Photoshop CS, par exemple, a tendance à trop désaturer les couleurs dans la compression JPEG. Ce n'était pas le cas avec la version 7.0 de Photoshop. Ce n'est que lorsque j'ai commencé à utiliser CS que j'ai constaté cette désaturation des couleurs après une compression JPEG. J'ai récemment acheté CS2 et constaté que ce problème de désaturation dans les JPEG avait été résolu. Je suis donc plus satisfait de cette version.

Adobe Photoshop CS2 offre des possibilités de conversion assez poussées dans ACR 3.3 et je vais, pour la première fois, convertir des images dans Photoshop. Je continue cependant à utiliser Nikon Capture pour mes meilleures images. Pour ceux qui recherchent la meilleure qualité d'image possible mais dont le budget est réduit, Nikon Capture ne coûte que 100 dollars US alors que Photoshop CS2 est 6 à 8 fois plus cher. Nikon Capture est donc très bon marché au vu des nombreuses possibilités offertes à l'utilisateur!

Nikon Capture n'est certes pas le programme le plus facile à utiliser dans un premier temps mais c'est celui qui offre le plus de fonctionnalités de retouches, ainsi que les meilleurs résultats. J'ai pu obtenir des résultats similaires avec "Nikon Scan 4.0", fourni avec mon Coolscan 9000, qui ressemble très fort à NC au niveau de l'apparence et de l'utilisation. J'étais déjà totalement conquis par les fonctionnalités offertes par ce programme avant de commencer à travailler avec NC.


Voici ma méthode:

1. Transférer les images de la carte CF dans l'ordinateur avec Nikon View 6.2.7
2. Introduire l'image dans Nikon Capture 4.4 à partir de Nikon View.
3. Ajuster l'image à son goût et la sauver ensuite en TIFF 16 bits, 71 megabytes.
4. Ouvrir le fichier TIFF dans Photoshop et rogner, retoucher, etc.
5. Sauver en TIFF ou PSD à partir de Photoshop.

 

© Digital Darrell

Fleuve de Pigeon – Parc national des Smoky Mountains


 

La plupart de mes photos bien réalisées ne subissent que les étapes 1 à 3. Les photos moins réussies subissent toutes les étapes, de 1 à 5. Bien sûr, cela nécessite trois programmes différents mais les résultats sont là. Difficile de trouver à redire!

Je trouve que cette méthode fournit encore et toujours la meilleure qualité d'image. J'ai essayé d'autres modes opératoires et d'autres programmes mais sans obtenir les mêmes résultats. Je pense que la plupart des autres programmes de post-traitement ne proposent pas une aussi bonne qualité d'image que NC. C'est en tout cas mon avis.

De plus, le traitement par lots fonctionne superbement bien dans NC. J'ai la possibilité de placer une grande quantité de fichiers NEF dans un dossier, d'activer le traitement par lots, de retravailler une première image jusqu'à ce que le résultat réponde à mes attentes et ensuite d'appliquer ces modifications à toutes mes images restantes tout en les convertissant en TIFF ou JPEG et enfin de les renommer. J'examine ensuite mes images et si l'une ou l'autre ne me plaît pas, je les retouche. Dans la plupart des cas, seules deux ou trois images nécessitent des retouches après le traitement par lots.

NC réagit certes plus lentement que d'autres programmes mais j'ai la nette impression que Nikon cache à l'intérieur de son programme de petites recettes miracles qu'AUCUN autre programme ne possède. Sinon mes images n'auraient pas ce "look" que je recherche. Je l'appelle le "look John Shaw." NC rend cela possible! Qui est le mieux placé pour savoir comment convertir un fichier NEF en un autre format? Le créateur du format NEF bien sûr. Si vous êtes actuellement insatisfait de vos images, essayez NC 4.4. Vous pourriez être surpris.

Il existe des versions d'ESSAI de Nikon Capture et des versions complètes de Nikon View mises à disposition par NikonUSA, téléchargeables ici: Nikon Software Downloads

En manipulant un peu les paramètres RAW dans NC, j'ai découvert pour la première fois de quelle netteté était capable le D2x. J'avais pour habitude de laisser la netteté sur NORMAL sur mon appareil pour ensuite la mettre sur HIGH dans NC. Mais comme je photographie en RAW, je peux facilement supprimer dans NC tout réglage de la netteté que j'aurais effectué sur mon appareil. Un fichier RAW ne devient une image réelle qu'une fois sauvegardé en un autre format que le NEF. Avant cette étape, vous disposez TOUJOURS des données CMOS ou CCD, que vous pouvez utiliser indéfiniment. (Considérez vos fichiers NEF comme étant des négatifs numériques à conserver précieusement).

Une fois votre image ouverte dans NC, vous pourriez constater que le réglage de la netteté sur HIGH effectué sur votre appareil lors de la prise de vue ne convient pas. Il suffit alors de remettre la netteté sur NORMAL ou LOW et vous obtiendrez le même résultat que si vous aviez utilisé les modes NORMAL ou LOW lors de la prise de vue. NC utilise les données du capteur RAW sous-jacentes. Les réglages de l'appareil photo sont appliqués dans les données RAW mais pas de façon permanente. Vous pouvez donc modifier ces réglages à souhait. Ainsi, lors de la sauvegarde de vos fichiers en TIFF ou JPEG, les réglages de votre choix seront pris en compte définitivement. Vous aurez toujours vos données RAW originales dans les fichiers NEF pour effectuer des modifications ultérieurement.

Vu l'importance de ce point, je vais me répéter! Aucun réglage effectué sur l'appareil photo n'est pris en compte dans les données image RAW. Ces réglages sont présents sous forme de métadonnées dans les fichiers RAW, de sorte que NC soit en mesure d'ouvrir l'image dans un premier temps. Mais si vous modifiez des paramètres de réglage dans NC, la photo apparaîtra immédiatement comme si vous l'aviez prise en utilisant ces paramètres lors de la prise de vue.

Nombreux sont ceux qui oublient l'une des principales raisons d'être du format RAW, à savoir qu'il nous permet de changer d'avis par la suite quant à la façon dont nous avons pris notre photo à l'origine et qu'il nous permet de modifier notre photo pour parvenir au résultat que nous AURIONS dû obtenir à l'origine. Aucun fichier RAW n'existe en tant qu'image avant qu'un logiciel de conversion ne le transforme en un format final.

Ceci s'applique aux propriétés telles que l'exposition, l'équilibrage des couleurs, la teinte, la netteté, la saturation des canaux RVB, les détails des zones d'ombre, le vignettage, etc. Je ne peux imaginer utiliser un autre programme que NC au vu de toutes ces fonctionnalités. Ce programme est écrit par les créateurs du format NEF et aura donc toujours le dessus en ce qui concerne la connaissance du fonctionnement des appareils Nikon, ce qui donnera les meilleurs résultats.

A mes yeux, la vitesse d'exécution est secondaire. Ce que je veux, ce sont des images de qualité. Je travaille DUR pour obtenir des images nettes et je ne gâcherai pas ces résultats en utilisant un autre programme de conversion RAW. D'autres programmes fonctionnent bien mais ne donneront jamais les résultats de NC. La plupart des critiques disent la même chose, même s'ils se plaignent beaucoup de sa mémoire gourmande et de la lenteur de sa vitesse.

Tout ce que je sais, c'est que pour des images exposées correctement, j'obtiens A CHAQUE FOIS des résultats incroyablement nets et colorés et que je peux récupérer les images mal exposées sans trop de dégâts, tels que le bruit.

Pour moi, c'est Nikon Capture ou...euh...de la pellicule!

 

Continuez à saisir l'instant...

 

(2 Votes )
Afficher les pages (2 Pages)

Créé le Mars 1, 2013

Dernière modification le Mars 23, 2015

0 commentaires

G