nikonians

Bien que passionnés par Nikon, nous ne sommes liés d'aucune manière à la société Nikon Corp.

Choisissez votre langue:

Revue du software Instructions

Nik Software: Viveza 2

POL F. GILLARD (pfgbel47) le Février 20, 2012


Keywords: post, production

NIK SOFTWARE
VIVEZA 2


Plugin pour Photoshop-cs, Lightroom et Aperture

 

resources/images/stories/articles/logo.jpg



Nik Software est un développeur de logiciels très spécifiques et fort pointus dans le domaine du traitement de l’image photographique.
Il fut à l’origine de la technologie U-Point qui est apparue pour la première fois je crois, au travers du logiciel Nikon « Capture NX », toute première version.

Parmi la gamme des produits disponibles à ce jour chez Nik Software, c’est Viveza 2 que je vous présente aujourd’hui.

Viveza 2 est une application « plugin » qui fonctionne admirablement bien avec Photoshop CS, Lightroom et Aperture.  Elle existe en version Windows et en version Mac.

Le dossier dont il est question ici a été développé sous Windows 7 avec Photoshop cs5e.


1. Que permet de faire Viveza 2 ?

En quelques clics seulement ce sont les réglages fins de la luminosité, du contraste, de la saturation et de la structure qui sont à votre portée, et ce, uniquement là où vous le souhaitez !

L’aire sur laquelle sera appliqué votre réglage fin sera déterminé par un « point de contrôle » que vous aurez personnellement positionné et auquel vous aurez défini la taille qui vous convient.
Chaque point de contrôle est entièrement paramétrable et chaque modification est immédiatement répercutée dans l’image à l’écran, aussi faible soit cette modification !

Si un point de contrôle doit être répété avec des valeurs identiques à divers endroits de l’image, inutile de refaire tout le travail, il suffit de le dupliquer et de le « tirer » sur la zone où vous voulez que son effet se produise.  Une fois en place il vous est possible d’en réduire ou d’en étendre la taille pour que son effet corresponde bien à la zone précise qui vous intéresse !

Des points de contrôle peuvent être indépendants, groupés ou dégroupés selon les cas.  Cela accélère considérablement le travail !

Outre les réglages fins évoqués ci-avant, d’autres paramètres sont accessibles afin d’apporter une souplesse totale d’utilisation.  C’est ainsi que l’on peut retravailler les ombres, la « chaleur », les trois couleurs individuellement (R,V,B) et la balance des teintes.

Toute session ou séquence Viveza 2 donne lieu à la création  automatique d’un calque qui vient s’ajouter à ceux éventuellement déjà créés sous Photoshop pour l’image affichée.  La simplicité d’usage est presque déconcertante et le souci de la gestion des calques en est réduit considérablement...


2. Et dans la Pratique ? :

Dans notre cas, c’est au départ de Photoshop qu’il sera fait appel à Viveza 2, voici donc l’écran de départ, avec une image chargée :

resources/images/stories/articles/cran1.jpg

Cliquer sur Viveza 2 (coin inférieur droit de l’écran) ouvrira la fenêtre du plugin et y affichera l’image sous sa forme actuelle, voir ci-dessous.

resources/images/stories/articles/cran2.jpg

La partie droite de l’écran fait apparaître les différents éléments sur lesquels il est possible de travailler, voir ci-dessous.




La barre supérieure de l’écran comporte sur sa gauche les modes d’affichage disponibles et sur sa droite les outils usuels qu’il est possible d’utiliser, voir ci-dessous.

                     


3. Et quelques exemples maintenant :

Je trouve que l’image ne bénéficie pas de suffisamment de contraste, surtout dans le visage.
Puisque c’est le visage qui est concerné, je vais créer un point de contrôle qui n’affectera que celui-ci.
Je vais y augmenter le contraste jusqu’à une valeur de +45%, pour ce faire je vais « tirer » le curseur marqué « Co » (contraste) vers la droite jusqu’à atteindre la valeur qui m’apporte le résultat qui me plaît à l’écran.

Je vais aussi en diminuer un peu la luminosité qui me paraît un peu excessive, -5% me conviendraient mieux.
Dans le même point de contrôle (mais on peut aussi en créer un nouveau) je vais « tirer » le curseur « Lu » (luminosité) vers la gauche.



On constatera que les valeurs utilisées dans les points de contrôle sont consignées automatiquement par type de paramètre dans le tableau récapitulatif à droite de l’écran.  C’est dans ce même panneau récapitulatif que l’on peut également modifier les valeurs attribuées aux paramètres.




Lorsqu’on est satisfait du résultat, on valide le travail en appuyant sur le bouton « OK » et on revient automatiquement dans Photoshop avec les modifications apportées à l’image.
Si l’on veut se rendre compte de l’effet global de l’intervention apportée par Viveza 2 on cliquera sur l’œil en regard du calque créé par Viveza 2 puis on cliquera à nouveau si on désire le conserver.

Supposons maintenant que l’on veuille faire ressortir davantage la structure de la peau du visage.  Dans un portrait c’est rarement le cas, mais pour l’exercice l’idée n’est pas innocente…

Même procédure que précédemment, on crée un nouveau point de contrôle.  On choisit le bouton « St » (structure) et on porte la valeur à par exemple +40% en « tirant » le bouton vers la droite.
On voit immédiatement la modification importante apportée à la surface de la peau du visage, voir ci-dessous.
 

resources/images/stories/articles/cran8.jpg


Interagir en sens inverse, par exemple -30% aura pour effet de « gommer » les aspérités naturelles de la peau.  C’est souvent dans le cadre de portraits féminins que ce genre de correction est utilisée, dans une amplitude moindre certes, dépendant toujours du sujet que l’on a à traiter, voir ci-dessous.

 

resources/images/stories/articles/cran9.jpg


Dernier essai pour bien montrer l’extrême puissance de ce logiciel, nous allons procéder à une diminution de saturation du turban uniquement.
On crée donc un nouveau point de contrôle dont le centre sera positionné sur la partie précise du turban qui doit servir de référence pour modifier la saturation.  On dimensionnera le cercle délimitant la surface à laquelle le traitement devra être appliqué.
J’ai appliqué ici une valeur de -35% de la saturation, on constate que le turban a été allégé du jaune dominant qui le composait mais que le détail des mailles du turban n’en a pas été affecté !
 

resources/images/stories/articles/cran10.jpg


Rappelons qu’à l’issue de chaque création d’une nouvelle séquence Viveza 2 qui satisfait vos souhaits, il est indispensable de la valider par le bouton « OK » situé dans le coin inférieur droit de l’écran.
Un nouveau calque Photoshop en résultera chaque fois, vous permettant de garder un contrôle complet sur votre flux de traitement.


4. Et si on regardait une séance en direct (video) ?

J’ai utilisé une image différente pour cette démo « live » et je me suis laissé guider par mon humeur du moment et ma sensibilité vis-à-vis du sujet de la photographie.

Vous pouvez visualiser cette video (attention: 199 Mb, patience donc pour le téléchargement selon votre type de connexion) cliquez sur ce lien  (visualisez avec Windows Media Player ou QuickTime Player)


5. D’autres infos et tutoriels à propos de Viveza 2 ?

La société Nik Software diffuse de manière régulière des webinaires en langue française, veuillez consulter son site régulièrement pour connaître les dates et les présentateurs qui sont toujours des photographes professionnels de renom !


6. Conclusions :

Ce logiciel (plugin) constitue un véritable bijou incontournable dans un flux de production qualitatif d’images.
Il a l’avantage d’être compatible Photoshop CS, Lightroom et Aperture, les logiciels les plus connus et répandus sur le marché, il est accessible tant pour Windows que pour Mac, ce qui le place très haut dans mon échelle personnelle d’appréciation !

Son prix est hélas un peu élevé à mon sens, toutefois quand on a eu l’occasion de l’utiliser un peu et d’expérimenter ses capacités on comprend rapidement qu’il fait partie des « musts absolus » lorsqu’on attache un peu d’importance à l’aspect qualitatif des images que l’on produit, que ce soit dans une situation d’exigences personnelles ou une perspective Fine Art dans le cadre d’une galerie d’exposition par exemple !

Un téléchargement sur le site du développeur vous permet d’utiliser le logiciel gratuitement pendant une période de 30 jours.
N’hésitez donc pas à l’essayer et à le tester sans restriction de ses capacités avant de prendre votre décision.

 


Copyright :  © pfg 2012
Tous droits réservés.
Février 2012

(0 Votes)
POL F. GILLARD POL F. GILLARD (pfgbel47)

LIEGE, Belgium
Gold, 1467 posts

1 commentaire

COING GERARD (MISTERQUINCE2) le Février 27, 2012

Excellente démo et très bonnes explications. A noter que Nikon Capture propose nativement les mêmes outils (baptisés U point) depuis la version NX, qui était la version revue et corrigée par Nik Software à la demande de Nikon (cqfd). Les réglages y sont presque les mêmes (il n'y a pas de réglage des ombres ni de structure), mais en revanche, ils peuvent s'appliquer sur l'image RAW.

Haut de la page